Mot-clé - Philosophie

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 18 février 2022

1999 - Arthur Schopenhauer, Le monde comme volonté et comme représentation

Acheté vers l'été 1997, lu deux ans plus tard. 

Si je demande à ma mémoire qui me fit connaître Schopenhauer, elle me répond spontanément Thomas Mann : entre les mains d’un des Buddenbrook l’écrivain met Le monde comme volonté et comme représentation. Mais la mémoire, comme souvent, construit un lien causal direct là où une atmosphère générale et un faisceau de raisons rendraient compte avec plus de justesse des événements qui me conduisirent à acheter puis à lire le grand philosophe allemand.

Lire la suite...

jeudi 4 février 2016

1997 - Léon Chestov, La Création ex nihilo

Commencements_et_fins

Acheté, lu aussitôt ?

Nos lectures sont maillées, non seulement à nos vies, mais entre elles. Une lecture fait penser à une autre, elle-même influencée par une troisième. Un écrivain nous fait découvrir un autre écrivain qu'il aime qui lui-même... et
Le maillage des lectures se resserre. Démonstration avec ce billet sur un recueil d'articles de Léon Chestov. Pourquoi écrire sur ce recueil ? Pourquoi ce penseur ? 

Lire la suite...

vendredi 15 mai 2015

2015 - François Jullien, "Du temps" (2)

Du temps

Lu une première fois en 2001, relu en 2015.

Le livre de François Jullien, « Du temps », est un de ces livres essentiels qui ouvrent de nouvelles questions ou les posent différemment. Je pourrais en dire de même de l’ensemble de son œuvre.

Lire la suite...

vendredi 24 avril 2015

2001 - François Jullien, "Du temps" (1)

Du temps Acheté, lu peu de temps après.

Un rapide coup d’œil dans mon cahier de lectures montre que je papillonne volontiers, passant d’un genre à l’autre, d’un siècle à l’autre, d’un pays à l’autre… Pour autant, des lectures sont rarement sans rapport les unes avec les autres – et c’est tout l’enjeu du Maillage des lectures que de montrer les liens parfois évidents, parfois sous-jacents entre celles-ci, les familles d’écrivains, les thèmes qui définissent une période ou en traversent plusieurs…

Lire la suite...

dimanche 18 mai 2014

2005 - Pascal, Pensées (2)

PascalAcheté en 2000, relu cinq ans plus tard. 

Quand, en janvier 2004, je fis mes bagages pour un long voyage en Russie, qui officiellement devait durer un an mais qui était destiné à perdurer, je choisis quelques livres à emporter. Autant je suis incapable de répondre spontanément à la question des œuvres que j'emporterais sur une île déserte, autant par le choix que je fis à ce moment-là, j'ai un élément de réponse.

Lire la suite...

mercredi 16 avril 2014

1991 - René Descartes, Discours de la méthode

DiscoursEmprunté à ma sœur.

Dans mon souci de lire de la philosophie, je me tournai un jour vers ce petit livre de Descartes qui se trouvait dans la bibliothèque de ma sœur et qu'elle m'assurait être aisé à lire, au sens où il était exempt de jargon. Plus que de facile, je qualifierai la lecture que j'en fis de touristique.

Lire la suite...

mardi 8 avril 2014

1990 - Epictète, Manuel

EpicteteAcheté, lu aussitôt.

Avoir étudié en cours de français des œuvres qui appartenaient autant à la philosophie qu'à la littérature, les Pensées de Pascal et Candide de Voltaire, me donna envie de m'y aventurer.

Lire la suite...